PRODUCTION DU CACAO AU CAMEROUN : Un bonus de 2 milliards de Fcfa de primes à la qualité aux producteurs.

0 120

Le ministre Camerounais du Commerce a annoncé au cours d’une conférence de presse organisée le 16 avril 2024 à Yaoundé, la décision du gouvernement à distribuer aux producteurs de fèves 2 milliards de FCFA, au titre de prime à la qualité pour le compte des saisons cacaoyères 2020-2021 et 2021-2022.Le recensement des bénéficiaires, a débuté dans les bassins de production et s’achève le 30 août 2024. La distribution des primes, elle-même, s’étendra du 15 octobre au 15 décembre 2024, a détaillé le ministre Luc Magloire Mbarga Atangana lors de sa conférence de presse. L’enveloppe provisionnée pour ce 3è round de distribution de la prime à la qualité du cacao au Cameroun, porte à 5 milliards de FCFA la somme totale déjà mise à la disposition des producteurs de cacao de qualité par l’Etat, depuis la campagne 2017-2018.

La distribution des primes annoncée survient « dans un contexte inédit et singulièrement porteur, qui fait entrer notre pays au panthéon du gotha de la cacaoculture dans le monde (les prix aux producteurs ont établi un record à 5 300 FCFa le kilogramme, Ndlr), après d’autres succès de rang enregistrés au cours des dernières années, à l’instar de notre intégration par l’organisation mondiale du cacao, dans la liste très sélecte et prestigieuse des pays producteurs de cacao fin », a rappelé le ministre.

À souligner que la prime à la qualité a été instaurée par les pouvoirs publics au cours de la campagne 2016-2017. Avec pour but de répondre aux exigences de plus en plus contraignantes du marché international en matière de normes et de qualité du cacao exporté, et dans l’optique de soutenir les efforts des producteurs confrontés à un marché imprévisible, marqué par des fluctuations à la baisse des prix. Y sont éligibles les producteurs mettant sur le marché du cacao dit de garde I. Cette prime, qui fait partie des actions que mène le Cameroun depuis plus de 10 ans pour améliorer la qualité de ses fèves, et éviter ainsi des décotes considérables sur le marché international, porte visiblement des fruits.

Moudachirou ALIOU / Contact :95795555

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.