MÉCANISATION AGRICOLE AU BÉNIN : Encore des équipements au profit des producteurs

0 444

La mécanisation de l’agriculture au Bénin est l’une des ambitions phare du président Talon et de son gouvernement. C’est en effet des machines agricoles d’une valeur de près de 300 millions de nos francs que bénéficient encore les producteurs béninois à travers la Sonama. La cérémonie qui a consacré cette nouvelle mise à disposition s’est tenue le 23 mars dernier au siège de la Société Nationale de Mécanisation Agricole (SoNaMA) de Ouidah en présence du ministre Gaston Dossouhoui qui, au nom du gouvernement a réceptionné lesdits équipements.
Ce premier lot comprend dix (10) Strip Tiller 4 rangs simples ; quinze (15) Strip Tiller 2 rangs simples ; dix (10) Strip Tiller 4 rangs Amélioré ; dix (10) Strip Tiller 2 rangs amélioré ; trente (30) Strip Tiller 2 rangs pour motoculteur avec rouleau à cage et bien d’autres. La totalité à terme de cette livraison d’équipements serait estimé à 500 millions de FCFA. Convaincu de l’impact réel et considérable de ces actions sur la productivité agricole, le ministre n’a pas caché ses mots et fait des propositions. ‹‹ Pour aller à une agriculture réellement intensive, il nous faut joindre la mécanisation, mais une mécanisation respectueuse de l’environnement qui ne va pas déstructurer le sol mais qui permet de gagner du temps par rapport aux dates et périodes de semis ››. Cette phrase du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche du Bénin, explique clairement les ambitions du gouvernement d’accroitre la production agricole à travers une révolution de l’agriculture mais ce, sans impact négatif sur l’environnement. Selon le ministre, les producteurs doivent désormais se tourner vers le ‹‹ développement de plantes fertilisantes, pour lutter contre l’érosion éolienne et hydrique, pour préserver le sol, éviter de le déstructurer pour l’utiliser durablement ››.
La remise de ces équipements intervient dans le cadre de la mise en œuvre de la phase 2 du Projet de Transition Agroécologique dans les Zones Cotonnières du Bénin (TAZCO 2). Ce projet a pour objectif, ‹‹ d’améliorer de façon durable les revenus des exploitations et des rendements agricoles dans les systèmes agricoles à base de coton, par la restauration et l’amélioration de la fertilité des sols, grâce à l’adoption de pratiques agroécologiques et une mécanisation adaptée à ces pratiques ››. Par ailleurs, la réception de ces équipements est une immense joie pour les producteurs, témoins de cette avancée dans le monde agricole béninois. Ces sentiments de joie et de reconnaissance se sont exprimés à travers les mots du Secrétaire Général de la Fédération nationale des coopératives villageoises de producteurs de coton, Salou Wassou qui a remercié le président Patrice Talon. Pour lui, ce don ne restera pas sans conséquences positives sur leurs productions. Il faut préciser que le projet est financé par l’Agence Française de Développement (AFD).

Jean-Luc EZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.