Visite du Président Patrice Talon en Chine : le secteur agricole bénéficie de deux mémorandums

0 89

A l’occasion de la visite de travail en Chine du président Patrice Talon, la Chine et le Bénin vont coopérer dans plusieurs domaines dont l’économie, la santé, le numérique, la douane, la formation et la communication. Au total, treize accords ont été signés entre la Chine et Bénin, au Grand Palais du Peuple à Pékin, dont spécifiquement deux au bénéfice de l’agriculture.

La visite du chef de l’état Patrice Talon à Pékin a permis de renforcer une fois de plus les relations de coopération entre la Chine et le Bénin. A l’issue de cette rencontre treize accords ont été signés dans divers secteurs dont l’agriculture. C’est le 3ème mémorandum des 4 accords signés entre le ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances du Bénin, Romuald WADAGNI et ZHENG Shanjie, Directeur de la Commission nationale du développement et de la réforme de la République populaire de Chine (CNDR) qui renseigne le tout premier. Il s’agit du « Mémorandum d’entente sur la coopération dans le domaine de la gestion du stockage et de la réduction des pertes post-production des céréales entre l’administration nationale des réserves alimentaires et stratégiques de la République populaire de Chine et le Ministère de l’Economie et des Finances, chargé de la Coopération de la République du Bénin ».
De plus, parmi les quatre accords signés pour le compte du Bénin par le ministre des Affaires Étrangères, Olushegun ADJADI BAKARI avec FU Hua, Président de l’Agence de Presse XINHUA la filière ananas se trouve en bonne place. En effet, suivant le treizième mémorandum, le Bénin pourra désormais exporter de l’ananas frais en direction de la Chine un peu comme le cajou et le coton.
Notons que la signature de ces deux mémorandums relatifs à l’agriculture prouve que le secteur agricole demeure une priorité pour le gouvernement du Président Talon. Toutefois, l’agriculture étant le fer de lance de l’économie béninoise et occupant la majorité des forces vives, on en aurait souhaité davantage.

Nadjahatou Baguiri (stg)
Contact: +229 95 79 55 55

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.