Dialogue multi acteurs pour l’amélioration de la gestion des barrages et retenues d’eau : Le PBSA lance un plaidoyer pour le désensablement des barrages et retenues d’eau à Gogounou et Ouèssè

0 95

Une importante délégation, dirigée par le Chargé de Projet de la Plate-Forme Béninoise pour la Sécurité Alimentaire (PBSA), s’est réunie au cabinet du Directeur Général de l’ATDA 2 à Kandi, dans l’Alibori.  L’initiative s’inscrit dans le cadre du Projet de dialogue multi-acteurs pour l’Amélioration de la gestion des barrages et réservoirs d’eau (ProDAGRE), financé par la Coopération suisse au Bénin et appuyé par GFA Consulting Group GmbH.

La question de l’eau est cruciale pour le développement humain ; notamment pour l’agricole et le maraîchage. La gestion adéquate des ressources en eau revêt donc une importance capitale. C’est dans cette optique que la délégation a plaidé pour le désensablement des barrages et des réservoirs d’eau dans les communes de Gogounou et de Oussè principalement. C’est une démarche essentielle selon les organisateurs « pour garantir un accès continu à l’eau pour les activités agricoles et la consommation humaine ».

Le Directeur Général de l’ATDA2, M. IBORI BATA KHALIFA, a exprimé son soutien à cette initiative et a rassuré la délégation que des mesures concrètes seraient prises pour répondre aux demandes formulées. Cette réponse positive est encourageante et représente un pas significatif vers la préservation et la gestion efficace des ressources en eau dans la région s’est réjouit la délégation du PBSA.

Pour elle, le plaidoyer pour le désensablement des barrages et réservoirs d’eau à Gogounou et Ouèssè est une étape cruciale vers l’amélioration de la sécurité alimentaire, du développement agricole et de la qualité de vie des communautés locales.

Cette démarche est un exemple de la manière dont la collaboration entre les acteurs locaux, les organisations non gouvernementales et les agences gouvernementales peuvent contribuer à résoudre des problèmes essentiels tels que l’accès à l’eau. La disponibilité de l’eau est un moteur de développement économique et social, et elle doit être protégée et gérée avec soin.

Nadjahatou Baguiri

Contact: 95 79 55 55

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.