TRANSFORMATION DU COTON AU BÉNIN : Une société d’égrenage inaugurée à Djougou

0 293

La ministre béninoise de l’industrie et du commerce, Alimatou Shadiya Assouman, a inauguré le mardi 23 avril 2024 une nouvelle usine d’égrenage de coton à Djougou. C’était en présence des autorités politico-administratives, des sages et notables, ainsi que du Président du Conseil d’administration de la Société cotonnière du premier août (Socopa), Nicolas Paulovits et des producteurs.

La mise en place de cette nouvelle usine d’égrenage vise à valoriser la production de coton et à créer des emplois pour les populations locales. Une action qui s’inscrit dans la stratégie de développement économique du pays, axée sur la diversification des secteurs d’activité pour stimuler la croissance. D’une capacité de 25 000 tonnes, elle emploiera plus de 150 jeunes.

L’inauguration de cette usine d’égrenage constitue une étape importante pour le développement économique dixit Paul Paulovits, président du conseil d’administration de la Socopa. Il a également salué ľengagement personnel de la ministre du Commerce et de l’industrie à toutes les étapes du processus d’implantation de
l’infrastructure industrielle.

Après avoir procédé au lancement officiel des activités de l’usine, la ministre Alimatou Shadiya Assouman, a exprimé sa profonde gratitude au président de la République, Patrice Talon, pour son implication personnelle et son appui inestimable à la réalisation de ce projet ambitieux. Selon l’autorité ministérielle, Patrice Talon a tenu sa promesse faite aux populations de Djougou lors de sa tournée de reddition de comptes. Ce fut le moment pour elle de saluer les efforts et les mérites des responsables de l’usine d’égrenage de coton de Djougou pour leur ardeur, leur énergie et leurs ressources financières déployées pour concrétiser l’installation de cette infrastructure industrielle. La ministre Alimatou Shadiya Assouman a également saisi l’occasion pour sensibiliser les populations du département de la Donga à la production
massive de la matière première et au renforcement de la veille citoyenne sur la sortie frauduleuse des produits agricoles afin que les usines locales puissent avoir un accès massif à la matière première, ce qui permettra la construction de nouvelles usines qui absorberont la main-d’œuvre locale et créeront plus de richesses.

Pour un suivi adéquat, Amadou Djibril, premier adjoint au maire de Djougou s’engage à travailler avec les responsables de la Socopa pour améliorer les conditions de travail. «Cette usine, tant attendue par la jeunesse de Djougou, vient soulager les efforts de la Commune dans la création d’emplois.» déclare-t-il

Moudachirou ALIOU / Contact : 95795555

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.