COMMERCIALISATION DU NOIX DE CAJOU EN CÔTE D’IVOIRE : Le gouvernement met une suspension temporaire à l’exportation

0 130

Premier producteur mondial de noix de cajou, la Côte d’Ivoire a suspendu temporairement les exportations des noix de cajou brutes. Cette décision annoncée par le ministère de l’Agriculture le 07 mai 2024 vise à favoriser le développement de l’industrie de transformation locale en garantissant l’approvisionnement des unités de transformation nationales.

Selon le ministère ivoirien de l’Agriculture, seuls les achats de noix brutes de cajou par les transformateurs et les acheteurs agréés pour approvisionner les unités de transformation sont autorisés pendant cette période de suspension. Il est à noter que les produits déjà autorisés à être exportés avant la date d’entrée en vigueur de cette mesure ne sont pas concernés.

L’ initiative s’inscrit dans le cadre de la politique nationale de développement et de promotion de l’agro-industrie de la Côte d’Ivoire. En suspendant temporairement les exportations de noix de cajou, le gouvernement ivoirien met ainsi en branle une stratégie pour une meilleure valorisation de la matière première sur le marché international.

Par ailleurs, la suspension n’est que temporaire car les capacités locales, bien qu’en fort développement, sont loin d’absorber la production de cajou du premier producteur mondial. À souligner que la Côte d’Ivoire a produit 1,3 million de tonnes de cajou et 265 000 tonnes d’amandes de cajou en 2023.

Moudachirou ALIOU / Contact : 95795555

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.