MÉTHODES DE CONSERVATION DES CÉRÉALES APRÈS RÉCOLTE : AGO Bidossèssi Dossou en parle et conseille

0 100

Dans le processus de la production céréalière la conversation est une étape cruciale pour l’agriculteur. Cette étape malgré tout demeure un casse tête pour bon nombre de producteurs, surtout si les précipitations ne s’arrêtent pas à temps. Le producteur agricole qui veut conserver ses récoltes dans de meilleures conditions pour divers besoins; soit la vendre ou la consommer, ou soit encore la conserver en partie pour la semence, la campagne agricole suivante. AGO Bidossèssi Darius, un technicien spécialisé en production végétale nous parle ici des méthodes appropriées pour une bonne conversation des céréales.

Agri Impact: En quoi la manière de conserver les céréales après la récolte est-elle importante ?

L’agronome: Le but de la conservation est de maintenir les céréales le plus longtemps possible dans leur état initial durant la période de stockage. Ainsi, l’atteinte de cet objectif est conditionnée par la manière de conserver les produits. En effet, une mauvaise conservation peut occasionner des pertes importantes dues aux champignons, aux insectes et aux rongeurs. Les céréales mal conservées peuvent perdre leurs qualités nutritionnelles et gustatives. Prenons l’exemple de l’humidité excessive qui peut provoquer la germination ou même la fermentation des céréales, altérant ainsi la qualité des grains. La mauvaise conservation peut s’avérer très dangereuse pour la sécurité alimentaire car elle peut favoriser la prolifération de certaines moisissures très toxiques, telles que les aflatoxines qui sont dangereuses pour la santé humaine et animale. Une fois la qualité des céréales dépréciée, leur valeur marchande en prend un coup, ce qui peut impacter négativement les revenus des agriculteurs.

Quelles sont les méthodes et manières pour une bonne conservation des céréales ?

Il existe plusieurs méthodes de conservation des céréales, mais pour une bonne conservation, il est important de veiller à ce que les grains atteignent la maturité physiologique avant de procéder à leur récolte. Les céréales doivent être bien séchées afin de baisser la teneur en humidité pour éviter le développement des moisissures et la fermentation. La teneur en eau optimale est généralement inférieure à 14%. Le type et l’état de la structure de stockage jouent également un rôle crucial dans la réussite d’une conservation. En effet, il faut maintenir une bonne hygiène à l’intérieur et à l’extérieur de la structure de stockage. Si cette dernière présente des brèches, il est important de les colmater. Le stockage peut se faire en silos hermétiques ou aérés, en fonction des besoins, afin d’offrir aux grains une protection contre les nuisibles tout en contrôlant l’humidité. L’utilisation de sacs hermétiques ou de sacs en polyéthylène peut empêcher l’intrusion des insectes et de l’humidité. Il est crucial de maintenir une température stable et appropriée à l’intérieur de la structure de stockage pour réduire les risques de détérioration par un contrôle régulier.

Que pensez-vous de l’utilisation des produits chimiques dans la conservation des céréales ?

Les produits chimiques peuvent être très efficaces pour lutter contre les nuisibles et prévenir les infestations. Cela peut favoriser une durée de conservation plus longue. Mais malgré leurs avantages, l’utilisation de ces produits ne reste pas sans conséquence. En effet, les résidus chimiques peuvent être nocifs pour la santé humaine et animale. Les produits chimiques peuvent contaminer le sol et l’eau. L’utilisation excessive peut entraîner une résistance des insectes, rendant les traitements moins efficaces à long terme. D’où l’importance d’opter pour des méthodes plus au moins naturelles pour la conservation.

Quelle est la méthode idéale pour conserver des céréales dans de bonnes conditions et maintenir également la qualité ?

La méthode idéale pour conserver des céréales est de combiner plusieurs techniques afin de maximiser la protection et la qualité. Il faut :

  • Assurer que les céréales sont bien séchées avant le stockage pour minimiser les risques de moisissure.
  • Utiliser des conteneurs ou des sacs hermétiques pour protéger les grains contre l’humidité et les parasites.
  • Effectuer des inspections régulières pour détecter et traiter rapidement toute infestation ou signe de détérioration.
  • Dans les silos, une ventilation appropriée peut aider à maintenir une température et une humidité stables.
  • Utiliser des feuilles de neem ou d’autres méthodes naturelles pour repousser les insectes peut être une alternative aux produits chimiques.
    En combinant ces pratiques, il est possible de conserver les céréales dans des conditions optimales tout en maintenant leur qualité et leur valeur nutritionnelle

Moudachirou ALIOU / Contact : 95795555

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.