CULTURE DE MAÏS AU BÉNIN: Une céréale essentielle dans l’alimentation de la population

0 69

La consommation du maïs frais au début de chaque saison agricole, s’observe et dénote de son intérêt pour les populations béninoises. Apprécié pour sa saveur douce et sa texture croquante, le maïs frais devient une céréale essentielle dans l’alimentation des béninois.

À Parakou comme la plupart des localités du Bénin, le maïs frais est vendu au bord des rues en ville et dans les campagnes. Cette scène est beaucoup plus courante en saison pluvieuse. Les vendeuses proposent du maïs frais, cuit ou grillé offrant aux passants une délicieuse collation accompagnée parfois d’arachides bouillies. Dans le processus d’acquisition du maïs frais, ces bonnes dames s’approvisionnent chez les partenaires grossistes ou directement auprès des cultivateurs.

Pour Mariam Orou, revendeuse de maïs frais cuit et grillé à Parakou, son activité est saisonnière et elle en profite au rythme du marché. «Les gens aiment manger ça quand la saison est là. Par jour je vends demie ou un sac selon l’importance de la clientèle. Je vends les grands à 100f et les petits à 75f » a-t-elle déclaré.

«J’aime trop le maïs frais et j’en ai planté à la maison pour mes enfants et pour moi. Sa consommation nous procure des vitamines spécifiques » affirme Zakari Yorou, un consommateur. C’est pareil pour Arouna Chabi, cultivateur de maïs à Sokounou, un village de Parakou. « Moi, je suis un cultivateur de maïs. Dans la période du maïs frais, je ne manque pas d’en manger. Chaque année, je prélève un peu dans ma production pour l’alimentation familiale» a-t-il fait savoir.

Selon Jean Yayi technicien en production végétale, le fait de prélever une petite partie de la production pour la consommation, comme le cas du maïs frais, de l’arachide frais et de bien d’autres productions au début de chaque saison agricole, est un phénomène qui entre dans la pratique agricole au Bénin. «Cela soutient la sécurité alimentaire en attendant la période pour la récolte de la grande production.» ajoute t-il. À cela s’ajoutent ses multiples apports pour le consommateur. Pour le nutritionniste Rébecca Sagbohan «Le maïs frais contient des glucides qui nous apportent de l’énergie et d’autres nutriments qui font du bien à l’organisme, telles que les fibres qui jouent un rôle important au niveau de la digestion».

De la culture de cette céréale à sa consommation, en passant par la commercialisation, le maïs frais reste bien apprécié et sa vente aux abords des rues crée une atmosphère animée et conviviale à tout moment de la journée.

Moudachirou ALIOU / Contact : 95795555

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.