ACTIVITE DU FIDA AU BENIN : 60 milliards mobilisés pour sortir plus de 51 000 ménages de la pauvreté

0 82

Le Fonds International de Développement Agricole (Fida) soutient le gouvernement, à travers un accord de financement de près de 60 milliards de francs CFA, dans sa politique de modernisation et de développement du Bénin. L’un des objectifs affichés dans ce cadre est de sortir plus de 51 000 ménages de la pauvreté.  

Par Henry DOSSOU

Répartis dans les départements des Collines, du Couffo, du Mono, de l’Ouémé, du Plateau et du Zou, les 51 000 ménages visés dans le cadre du Projet d’Appui au Développement Agricole et à l’Accès au Marché (Padaam) sont particulièrement des ménages vivants dans les milieux ruraux et très vulnérables. En obtenant du Fida, l’accord de financement de ce gigantesque projet, le Gouvernement entend réduire la pauvreté rurale surtout « grâce à une approche axée sur les filières agricoles ». L’agriculture demeurant le pilier de l’économie béninoise, le Padaam permettra substantiellement d’accroître la productivité ainsi que l’amélioration de la commercialisation des chaînes de valeur du riz, du maïs et du manioc dans les zones d’intervention citées plus haut. Par conséquent, le gouvernement projette au cours de la durée de ce projet de réduire l’importation des produits alimentaires et de renforcer la compétitivité de ces derniers tant sur le marché béninois qu’à l’échelle internationale. Par ailleurs, le projet vise la création des emplois et  l’amélioration des revenus des petits exploitants agricoles surtout les femmes et les jeunes. Dans ce sens, un quota de 40% des femmes et 30% des jeunes de cette couche est visé. Plus loin, le Padaam « va promouvoir des mesures visant à renforcer la résilience des petits exploitants agricoles face aux changements climatiques et, mettra en place un système d’assurance destiné principalement aux groupes cibles du projet » selon le compte rendu de la séance de signature de l’accord de financement, à Rome. Au total, 2 500 hectares de bas-fonds seront aménagés, 91 magasins de stockage seront réhabilités ou construits et 250 kilomètres de pistes agricoles seront réalisés dans le cadre du projet. Concernant le financement, le compte rendu précise que « le Fida participera au projet par un prêt de 15,5 millions de dollars américain ($) et un don de 15,5 millions ($). Il sera cofinancer par le Fonds de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (Opep) pour le développement international à hauteur de 10 millions ($), le secteur privé : 5,6 millions ($), les institutions financières : 1,3 million ($), le Gouvernement béninois : 9,8 millions de dollars américain ($), et les bénéficiaires : 3,3 millions ($). Le reste du financement, d’un montant de 43,6 millions ($) sera couvert par d’autres sources de financement ou par les allocations futures des ressources du Fida au Bénin » indique le compte rendu. A noter que le Fida, depuis 1978, a participé au financement de 13 programmes et projets de développement rural au Bénin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.