UNIVERSITÉ DE PARAKOU : Les étudiants désormais au champ

0 86

La cherté des produits de grande consommation qui occupe la manchette de l’actualité depuis maintenant plusieurs mois aura tout de même un côté positif. A l’Université de Parakou, deuxième plus grande université publique du Bénin, les étudiants ont opté pour le chemin des champs afin de mieux faire face à cette crise inflationniste. La démarche a reçu l’onction des autorités rectorales

Par Nawas TOUGLO

Tout est parti d’une demande effectuée par le président de l’Union Nationale des Étudiants l’Université Parakou (Uneup) lors de l’étape au campus de Parakou de la tournée gouvernementale d’explication sur la cherté de la vie au Bénin, le mardi, 24 mai 2022. Devant les membres de l’Exécutif et les dirigeants de la deuxième plus grande Université publique du Bénin, Ezékias Biao a exprimé la volonté de ses camarades de s’adonner aux travaux champêtres pour faire face à la cherté de la vie actuelle. A cet effet, il a souhaité que l’équipe rectorale leur accorde un domaine sur le site de l’université situé au quartier Baka pour la production de diverses cultures agricoles. Une requête acceptée par le Recteur Bertrand Sogbossi Bocco. Ainsi, le 11 juin 2022, la première autorité de l’Université de Parakou leur a accordé une superficie de 4 hectares pour ce projet dénommé « Etu au champ ». A terme, à en sroire les porteus de ce projet, il permettra aux étudiants qui le souhaitent, de s’occuper et d’amorcer le développement durable de la communauté estudiantine. Il se déroulera en plusieurs phases pour ensuite déboucher sur la création d’une fondation et d’une coopérative. Cette initiative de l’Uneup qui est à saluer augure sans doute des lendemains meilleurs pour les étudiants de l’Up. Ces derniers pourront donc allier désormais les cours dans les amphithéâtres et des parties de champs sur le site de Baka. Et les étudiants ne sont pas les seuls concernés par cette nouvelle option. Le personnel Ats (Agents Techniques et de Service) a également demandé et obtenu un domaine pour pratiquer l’agriculture. Il faut préciser que dans la dynamique de faire de la production agricole l’un de son cheval de bataille également, l’équipe rectorale a par ailleurs mis un domaine de 500 hectares à la disposition de la Faculté d’ Agronomie (Fa)en vue de permettre aux étudiants de cette faculté de joindre davantage la pratique aux cours théoriques reçus dans les amphithéâtres. Ainsi, ils seront dans les champs le matin et dans les amphithéâtres l’après-midi. Une mesure qui non seulement vient résoudre le problème de chômage dans lequel végètent les étudiants agronomes après leur formation mais aussi résoudre les problèmes de denrées alimentaires au niveau du Centre des Oeuvres Universitaires et Sociales de Parakou (Cous-P) car les récoltes issues des travaux de ces étudiants seront déversées dans ce centre pour servir à la restauration de l’ensemble des étudiants. L’équipe gouvernementale conduite par le Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané et composée de la Ministre de l’économie numérique, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, du Porte-parole du Gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji et du Conseiller spécial du Chef de l’Etat, Johannes Dagnon, a apprécié cette nouvelle politique à l’Université de Parakou et a promis son accompagnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.