Deuxième édition de la journée avicole au Bénin : Les acteurs s’activent pour relancer la filière

0 94

Le représentant du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Abdoulaye Toko a procédé au lancement de la deuxième édition des journées nationales avicoles le 14 novembre dernier à Cotonou. L’objectif de ces journées était de rendre ce secteur plus visible.

Par Déo-gratias HOUNTONDJI (stag) 

Les acteurs de l’aviculture au Bénin s’activent davantage à rendre plus visible leur secteur. Après la 1ère édition des journées nationales de l’aviculture tenue en 2018, les acteurs de cette filière ont une fois de plus sacrifié à la tradition. Garant de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Bénin, l’aviculture s’inscrit dans les objectifs assignés au plan stratégique de développement du secteur agricole béninois. De ce fait, les différents acteurs s’activent à rendre visible cette filière afin d’améliorer ses performances pour la rendre capable d’assurer la souveraineté alimentaire et nutritionnelle. Au lancement des festivités, le représentant du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Abdoulaye Toko, a attiré l’attention des participants sur le rôle que chacun des acteurs de la filière devra faire sien pour relever les nombreux défis qui s’imposent. A l’en croire, la filière avicole présente des défis majeurs à relever notamment l’augmentation de la production d’œufs, de la viande et de volaille afin de rendre accessibles à toute la population béninoise les produits aviaires à travers l’intensification, la transformation et la professionnalisation de la distribution. Il va falloir renforcer les capacités des acteurs en améliorant leur accès aux intrants fondamentaux, définir et mettre en place les normes de qualité et les standards de production à travers une réglementation. Un cadre de financement sera également mis en place pour mieux relancer la filière.  . Ainsi en trois jours de travaux, les aviculteurs et experts ont eu droit à un rendez-vous du donner et de recevoir sur le développement de la production avicole, employabilité, normes, qualité des produits avicoles, professionnalisme et amélioration de la compétitivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.