PREVENTION DES CONFLITS ENTRE AGRICULTEURS ET ELEVEURS: Un Haut-commissariat à la sédentarisation des éleveurs créé

0 114

. Docteur Mama Sambo promu à la tête de la nouvelle institution

C’est l’une des grandes décisions issues du Conseil des Ministres du mercredi, 16 juin2021. Les membres du Gouvernement sous la présidence du Chef de l’Etat Patrice Talon, ont décidé de la mise sur pied d’un Haut-commissariat à la sédentarisation des éleveurs, une structure placée sous l’autorité directe du Président de la République. Plusieurs raisons sous-tendent cette décision. D’abord, il s’agit à travers le Haut-commissariat, de mettre fin aux conflits récurrents entre agriculteurs et éleveurs mais aussi et surtout de rendre plus productif l’élevage des ruminants au Bénin. « L’élevage des ruminants dans notre pays est, jusqu’ici, basé sur l’exploitation du parcours naturel. De ce fait, il est peu productif et occasionne des dégâts sur les cultures autant qu’il est source de conflits divers entre agriculteurs et éleveurs. C’est pour y mettre fin et accélérer la modernisation de l’élevage que le Conseil a approuvé la mise en place de ce Haut-commissariat… » peut-on lire dans le compte rendu du Conseil des Ministres. Pour atteindre cet objectif, plusieurs missions sont assignées à la structure. Elle aura entre autres pour missions de contribuer à la modernisation des systèmes d’élevage ; la définition et la mise en œuvre de la politique de sédentarisation des éleveurs, en vue de leur épanouissement socio-économique et culturel dans un environnement sécurisé et apaisé ; la coordination des actions des autorités publiques dans de l’élevage aux fins de concourir à l’efficacité des interventions de l’Etat dans le secteur ; la sensibilisation des acteurs non étatiques sur les mesures favorables à la cohabitation harmonieuse entre agriculteurs et éleveurs etc. Le Docteur Adamou Mama Sambo, Président de l’Association pour la promotion de l’élevage au sahel et en savane pour le Bénin (Apess-Bénin) est nommé à la tête de cette structure étatique. C’était toujours lors de la rencontre hebdomadaire du Conseil des Ministres mais cette fois en sa séance du mercredi, 30 juin 2021.

Jacques D. BOSSE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.