OPPORTUNITE DE FINANCEMENT DE LA TRANSFORMATION DU CAJU AU BENIN : TechnoServe outille les institutions financières

0 163

Depuis quelques années, le caju fait partie des filières de rente les plus importantes au Bénin. Dans le but d’accélérer la production et la transformation du caju, TechnoServe à travers la troisième édition de son projet Bénin caju convie les institutions financières à un atelier de d’information et de formation sur la filière. C’était le 20 juillet 2023 à Cotonou.  L’objectif de cet atelier est de faire comprendre aux institutions toutes les opportunités de financement de la transformation du caju au Benin avec la maitrise appropriée des risques spécifiques dans le domaine. Ainsi, tous les maillons de la chaine de valeur anacarde ont été exposés avec une emphase sur la transformation de la noix et de la pomme de caju. Plusieurs activités ont été menées sur place pour convaincre les représentants des institutions financières des opportunités qu’offres la chaîne de transformation du caju. Parmi celles-ci on note l’exposition des produits dérivés du caju (jus de la pomme de caju, amande torréfiée et salé de caju).

Conscient des enjeux, Giresse Cariel Avokandoto représentant du directeur exécutif de l’association des banques et établissements financiers du Bénin, se dit être « convaincu qu’à l’issue de cet atelier, les établissements de crédit seront à même de les accompagner financièrement afin que les efforts entrepris historiquement et qui se poursuivent aujourd’hui constituent un véritable levier pour de meilleures performances ».

A l’issu de l’atelier, les acteurs de la filière sont convaincus de pouvoir obtenir des partenariats qui leur permettront de mieux développer leurs activités. « On est heureux que ça soit un partenaire qui cherche à nous mettre ensemble pour vraiment redéfinir le cadrage qui nous permettrait de vraiment s’accorder » dit Idrissou Abdou, un transformateur de la pomme d’anacardes en jus. Quant à Franck Avikpo, un producteur de plantes greffées d’anacardiers, l’appui des institutions financières « va permettre d’exprimer notre plein potentiel, de produire en quantité pour pouvoir servir les producteurs ».

L’appui du projet Benin Caju et de celui des institutions financières ainsi éclairées vont certainement permettre à long terme la réduction de la pauvreté et contribuer non seulement à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations, mais aussi au développement des institutions financières du Benin.  « Depuis l’organisation de la première édition de cet atelier en 2016, des changements notables ont été opérés au sein de la plupart des institutions financières locales, non seulement dans leur compréhension des spécificités de la chaîne de valeur mais aussi dans l’appréhension des opportunités de financement que présente la filière » expose Maïmouna Mbacke, directrice pays de TechnoServe au Bénin.

Rappelons que le projet Bénin caju, a été lancé officiellement le 02 juin 2016 à Cotonou et est financé par le Département Américain de l’Agriculture (USDA), à travers le Foreign Agriculture Service, (FAS) et mis en œuvre par TechnoServe et Catholic Relief Services ; deux organisations non gouvernementales qui travaillent dans plusieurs domaines dont l’agriculture depuis des années au Bénin.

Madeleine TAMA N’GOYE (Stg)

Contact: 95 79 55 55

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.