Bénin/Inondation de cultures à Tchaourou : Les paysans enregistrent d’énormes pertes

0 145

Des rives du fleuve ouémé dans la commune de Tchaorou, sortent de leur lit et causent plusieurs dégâts matériels et surtout champêtres. Ceci est dû aux dernières pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région. Champs inondés, pertes des récoltes, cultures emportées ; les pertes sont importantes, surtout pour les paysans qui ne savent à quel saint se vouer.

Plusieurs producteurs ont subi d’importantes pertes en raison de cette situation d’inondation. Que ça soit à Sinaou, Angaradébou ou Bétérou pour ne citer que ces villages, les conséquences sont encore perceptibles, laissant les populations dans une désolation totale. « Nous avons perdu nos champs d’ignames, nos champs de riz. C’est des dizaines d’hectares qui sont perdus. L’eau a tout ravagé » se lamente un producteur rencontré à Angaradébou. Et à un autre d’ajouter : « le maïs, le soja, l’igname, le riz, le sorgho même l’arachide… L’eau a vraiment débordé. Si les autorités ne nous viennent pas en aide cette année, les populations de Béterou et environs vivront une crise alimentaire ». C’est dire donc que la famine menace certaines populations agricoles du fait de l’inondation de leur culture et il urge que la direction de la prévention et de la protection civile (DPPC) et le comité national pour la protection civile (CNPC) entrent en action.

Madeleine TAMA N’GOYE (Stg)

Contact: +229 95 79 55 55

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.