Foire Agropastorale Des Collines (FODACO)

0 122

Mohamed Nasser Baco communique sur les changements climatiques et la production durable d’igname

A l’occasion de la foire Agropastorale des Colline FODACO 2023, le Docteur Mohamed Nasser BACO, Professeur Titulaire en Agro-sociologie, Vice-Recteur à l’Université de Parakou, a donné une communication axée sur le thème ‘’Changements climatiques et mesures d’adaptation pour une production durable d’ignames dans le département des Collines’’.

Dans le département des collines, l’igname occupe une place de choix dans la vie des populations. Ce tubercule est cultivé pour assurer l’autosuffisance alimentaire dans les ménages mais également pour générer des revenus importants par la vente de l’excédent de la production. Mais force est de constater qu’aujourd’hui, la production d’igname est affectée par les changements climatiques et La production ne parvient plus à satisfaire la demande de plus en plus croissante. Partant de cette remarque, le professeur Mohamed Nasser BACO dans sa communication a évoqué la question de la vulnérabilité de la culture de l’ignames face aux effets néfastes du dérèglement climatique, qui selon lui est désormais un enjeu majeur.

Dans son exposé, le professeur Mohamed Nasser BACO a souligné que la baisse de la productivité de l’igname dans les Collines est due aux changements climatiques avec pour énormes conséquences l’infertilité progressive des sols et la mauvaise répartition voire la rareté des pluies, ainsi que le faible développement des végétaux. A l’en croire, si l’on reste sans réagir à cette situation, de graves impacts sur la sécurité alimentaire dans le département pourrait s’en suivre. Pour pallier à ce problème, le chercheur propose une panoplie de mesures pouvant rendre la culture de l’igname résiliente aux changements climatiques. Ainsi il importe de « valoriser les bonnes pratiques paysannes en matière de culture de l’igname, former les paysans sur les nouvelles contraintes en lien avec l’ignameculture, formuler des fertilisants biologiques pour l’igname, doter les producteurs de dispositifs de confection de buttes d’igname pour faciliter le drainage d’eau, et Promouvoir les variétés d’ignames résilientes. » dira-t-il.

Par ailleurs, une meilleure conservation d’ignames pourra permettre d’éviter une perte importante du produit et le rendre disponible sur toute l’année. Il importe donc, d’innover dans les techniques de conservation de l’igname.

Cette communication a pour mérite de montrer aux producteurs d’ignames de la région des Collines, la voie à suivre pour de meilleurs rendements.

Nadjahatou BAGUIRI (stg)

Contact: +229 95 79 55 55

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.