Reduction de la dépendance du Bénin à l’importation des produits lait et viande :  le gouvernement lance le PRODEFILAV-PL 

0 192

 Le secteur agricole béninois s’apprête à recevoir un coup de pouce majeur grâce au Projet d’appui au Développement des Filières Lait et Viande et à la Promotion des Entreprises d’Elevage (PRODEFILAV-PL). Le lancement officiel de ce projet a eu lieu le 22 septembre 2023, par le Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Gaston Cossi DOSSOUHOUI, à la salle des fêtes de la Mairie de Parakou.

L’objectif central du PRODEFILAV-PL est de réduire la dépendance du Bénin à l’importation de produits laitiers et de viande. Pour ce faire, il mettra en œuvre des mesures visant à améliorer la productivité et la rentabilité dans le sous-secteur de l’élevage. Le projet prévoit la réduction des importations de lait et produits laitiers de 2 750 tonnes, ainsi que la réduction des importations de viande de 11 279 tonnes. De plus, il contribuera à augmenter le revenu moyen des ménages d’éleveurs de 30 % et à créer des emplois décents, pour les femmes et les jeunes.

Le projet réhabilitera 10 retenues d’eau pour l’alimentation du bétail, équipera 57 forages d’abreuvoirs et de pompes immergées solaires et station photovoltaïque pour l’exhaure de l’eau. 2.500 hectares d’aires de pâturage seront aménagés. 500 kilomètres de couloirs de passage d’animaux seront tracés et balisés. Il assurera la construction de trois (3) marchés à bétail et de trois (3) postes d’abattage et un (1) abattoir moderne à Parakou ; la réhabilitation de six (6) marchés à bétail et de neuf (9) postes d’abattage construits par PAFILAV et dotés de systèmes d’alimentation en eau potable ; l’introduction dans les élevages du système semi-intensif, de cent (100) taureaux Azawak, deux cents (200) béliers Djallonké améliorateurs et cent (100) verrats Large White ; l’insémination artificielle de 15 000 vaches et 1000 entreprises d’élevage promues et suivies. Aussi le projet ambitionne-t-il d’accompagner les entreprises d’élevage à travers la mise en place au niveau du Fonds National de Développement Agricole (FNDA) d’un fonds de garantie de plus de 2,5 milliards de FCFA.

Au total le PRODEFILAV-PL interviendra dans 43 communes et aura un impact considérable, touchant directement 66 640 acteurs, dont 30 % de femmes, jeunes et groupes vulnérables, et indirectement 1 409 515 personnes. Il renforce ainsi la sécurité alimentaire et la nutrition tout en améliorant les conditions de vie des acteurs des chaînes de valeur lait et viande au Bénin. Le Ministre DOSSOUHOUI a exprimé son plein soutien à ce projet et poursuivra en ces termes «Je ne doute point de vos engagements respectifs, mais je saisis cette occasion pour exhorter toutes les parties prenantes publiques et privées, internationales, nationales et locales à jouer pleinement et dans les délais impartis leurs partitions respectives pour une mise en œuvre réussie du PRODEFILAV-PL pour l’amélioration des conditions de vie des acteurs directs des chaines de valeur viande et lait et pour le renforcement de l’inclusion et l’amélioration de la sécurité alimentaire et la nutrition dans notre pays ».

Nadjahatou BAGUIRI

Contact: +229 95 79 55 55

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.