Malanville/Agriculture : Les populations de l’arrondissement de Toumboutou sensibilisées sur la transhumance transfrontalière et les feux criminels de végétation

0 112

Dans le cadre de la lutte contre la transhumance transfrontalière et les feux criminels de végétation, le Maire de la Commune de Malanville Guidami Gado a organisé le mercredi 24 janvier 2024, une séance de sensibilisation et d’information dans le bureau de l’arrondissement de Toumboutou au profit des populations de cet arrondissement.

Au cours de cette séance, Guidami Gado a rappelé aux participants que le président de la République du Bénin Patrice Talon a interdit la transhumance transfrontalière. Cette décision gouvernementale fait savoir le maire, entre dans le cadre de la préservation de la paix, la sécurité et la libre circulation des personnes et des biens dans la commune de Malanville en général et dans l’arrondissement de Toumboutou en particulier.

Selon l’autorité communale, il existe un arrêté interministériel de l’année 2016, interdisant cette transhumance transfrontalière. A cet effet, il a invité les éleveurs à se rapprocher du Chef d’Arrondissement (CA) de Toumboutou afin non seulement de prendre connaissances des couloirs de passages et aires de pâturages disponibles dans cet arrondissement ; mais aussi et surtout de les respecter.

Ensuite, fait savoir M.Gado, la transhumance entre deux  arrondissements et deux communes est aussi règlementée. Sur ce, il a invité les éleveurs à signaler tout déplacement de leurs troupeaux et à préciser également leur destination au Chef d’arrondissement. Ce dernier à son tour l’obligation d’informer   son homologue du lieu de destination des troupeaux afin que les couloirs de passage soient indiqués et empruntés ; a laissé entendre le maire de Malanville avant d’ajouter que cela va éviter les tensions entre agriculteurs et éleveurs.

Guidami Gado a également exhorté les Chefs de villages à ne pas céder à la corruption. Mais il leur a demandé de dénoncer toutes formes de transhumance transfrontalière qui seraient constatées sur le territoire de leur zone d’intervention.

En ce qui concerne les feux criminels de végétation qu’enregistre la Commune, le Maire a martelé qu’ils détruisent l’environnement et créent par ricochet des incendies et dégâts matériels. Sur ce, il a invité ses habitants à préserver la végétation. Car, « La végétation nous permet d’avoir   de l’air naturel ; de contrer l’avancée du désert et d’avoir des animaux », a expliqué l’édile de la commune de Malanville.

Aussi faut-il souligner au cours de son intervention, le Maire Guidami a informé les participants de la prise d’un arrêté communal interdisant l’importation des oignons étrangers sur le territoire de la commune de Malanville dans la période de janvier à mars 2024. À sa suite, le Directeur des Affaires Domaniales et Environnementales (DADE) de la Mairie de Malanville, Ousséni Ibrahim a rappelé aux participants, le contenu du décret 2023 fixant les modalités d’exercice de la veille pastoral en République du Bénin avant d’attirer l’attention des uns et des autres sur les interdictions et amandes à payer en cas d’infraction dans le secteur.

Pour finir, les chefs de village ont été conviés à relayer les informations issues de cette séance au niveau de leurs localités respectives tout en cultivant le dialogue avec les habitants aux fins de consolider l’amour et la fraternité.

Rappelons que le même exercice a été fait dans les arrondissements de Guéné et de Malanville centre.

A toutes ces étapes, les participants ont salué l’initiative et ont pris l’engagement de respecter les différents arrêtés en vigueur.

Boni N’yô SINASSON / Contact : 95795555

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.