CAMPAGNE AGRICOLE 2023-2024 : La direction de statistiques Agricole fait le bilan des productions céréalières

0 161

La campagne agricole 2023-2024 a été carractérisée par une importante production de céréales évaluée à 2 737 481 tonnes contre une moyenne sur les cinq dernières années de
2 219 312 tonnes et une production de 2 297 373 tonnes en 2022. Selon les statistiques fournies par la direction des statistiques agricoles, la production du maïs a représenté plus de 75% du total de la production céréalière au Bénin.

La production du maïs évaluée à 2 059 254 tonnes contre 1 619 605 tonnes en 2022 soit un accroissement de 27,1% par rapport à 2022 a été déterminante dans la croissance observée au niveau de la production céréalière pour le compte de la campagne agricole dernière.
En ce qui concerne le riz, deuxième plus importante spécultion céréalière (18%), il a été noté une baisse de la production de -6,2% par rapport à la campagne 2022-2023. La production du riz a été évaluée à 492 626 tonnes contre 525 014 tonnes au cours de la dernière campagne. Toutefois, cette production est restée au-delà de la moyenne des cinq dernières campagnes qui est de 454 946 tonnes.
Les productions de sorgho, de petit mil sont quant à eux évaluées respectivement à 150 465 tonnes et 34 229 tonnes. Elles ont connu une amélioration par rapport à la campagne 2022-2023. Par contre, la production de fonio a enregistré une baisse considérable au cours de cette campagne.

LES RENDEMENTS DU MAÏS ET DU RIZ

Selon la Direction des Statistiques Agricole (Dsa) du Bénin, la hausse constatée des prix de certains facteurs de production est liée aux difficultés d’accès aux engrais par les producteurs. Ceci a impacté négativement les rendements obtenus. Le rendement de maïs obtenu au cours de la campagne 2023-2024 a été le plus faible depuis 2018. Le rendement moyen du maïs de 2018 à 2022 est de 1 209 Kg par hectare contre 992 kg au cours de la campagne 2023-2024. Celui du riz a connu les mêmes tendances et est resté en dessous de la moyenne de 2. Mais malgré tout ceci, il a été observé une hausse de la production de ces deux céréales.

HAUSSE DE LA PRODUCTION DU MAÏS ET DU RIZ

Pour l’augmentation de la bonne production du maïs, la Dsa, note un excédent brut de production de céréales sèches (maïs, sorgho, mil) de 733 309 tonnes et un déficit de production de riz de 27 176 tonnes. Au total, l’exécent brut de production céréalière est évaluée à 628 672 tonnes en 2023 contre 285 196 tonnes en 2022. La disponibilité apparente par habitant par an est de 2 471kg contre 209 Kg pour le bilan 2022-2023.
Ainsi se présente la statistique de la production céréalière au Bénin pour le compte de la campagne agricole 2023-2024. Par ailleurs pour celle qui s’annonce plusieurs approches en vigueur pour l’amélioration de la production.

Alfred Pema (Stg)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.