JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA DÉSERTIFICATION ET LA SÉCHERESSE : Ouaké abrite les manifestations au plan national

0 179

La convention des Nations Unis sur la gestion des terres et la sécheresse a bouclé ses 30 années ce lundi 17 juin 2024. C’est également la date retenue pour célébrer chaque année la journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse. Dans ce cadre, le Bénin a choisi la commune de Ouaké, du département de la Donga pour cette célébration marquée sur place par la mise en terre de plusieurs plans, sur une superficie de deux hectares.


« Unis pour les terres, notre patrimoine, notre avenir », c’est le thème autour duquel se positionnent toutes les activités entrant dans le cadre de cette journée.
À Ouake, c’est un total de 5000 plans de différentes espèces; acacia, absélia, sambas et bien d’autres encore qui ont été mis en terre avec un appel à la mobilisation pour la protection des terres.
Selon Rémi Hefoume, directeur général des eaux, forêts et chasses, la désertification n’est pas seulement un problème environnementale. «La désertification et la sécheresse ont des répercussions profondes sur les moyens de subsistance ainsi que sur la sécurité alimentaire et la stabilité économique des millions de personnes à travers le monde» a-t-il martelé. « C’est donc pour nous l’occasion de partager des informations sur des actions à mener pour préserver nos terres et les restaurer » a-t-il poursuivi. À en croire Sévérin Koffi Nsia, représentant du ministre chargé du cadre de vie, le thème de cette année, invite à sortir des discours creux et à aller vers une synergie d’actions et surtout à l’innovation. Il invite donc les participants à œuvrer dans ce sens pour la protection de l’écosystème.

Alfred PEMA (Stg)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.