ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES : Les journalistes outillés sur l’apport des énergies renouvelables

0 282

Dans le cadre de la promotion des méthodes d’adaptation aux changements climatiques et la lutte contre le réchauffement climatique, Éco Care, 350.Africa.org et Renewable Energy Coalition (Rec) ont formé les journalistes sur les énergies renouvelables. Ces derniers sont outillés sur l’apport crucial des énergies renouvelables dans l’adaptation aux changements climatiques et la protection de l’environnement. La formation s’est tenue le 16 juin 2024 à la salle CePESA de l’Université de Parakou.

Le climat fait partie des principaux facteurs locaux qui influent sur l’environnement par conséquent sur l’agriculture. A cet effet, les conditions climatiques déterminent non seulement la croissance des plantes, mais aussi la façon dont elles poussent. Les rendements, la sécurité alimentaire et la qualité des récoltes sont ainsi étroitement liés au climat. Dès lors, le changement climatique affecte fortement le monde agricole en général en général et africain en particulier entraînant ainsi de graves conséquences pour la survie de milliers d’agriculteurs, les obligeant à s’adapter.
Il urge alors de rechercher, de disséminer et d’opter les solutions adéquates de résilience face à tous ces constats. À l’occasion de la formation organisée par Éco Care, 350.Africa.org et Renewable Energy Coalition (Rec), les professionnels des médias sont désormais au parfum du rôle que jouent les énergies renouvelables dans cette lutte acharnée d’adaptation aux changements climatiques.

Les énergies renouvelables sont des formes d’énergies qui utilisent les matières premières qui sont toutefois renouvelables. Ce qui lui confère l’expression énergies renouvelables. Selon Christian Hounkannou, Coordonnateur de 350.org Afrique Francophone, le changement climatique est déjà manifeste et le seul moyen serait de trouver des solutions d’adaptations.
«Nous sommes en train de partir vers un réchauffement de la planète et ce réchauffement est dû aux énergies fossiles d’où l’importance de l’utilisation des énergies renouvelables qui ne contribuent pas à émettre davantage les gaz à effets de serre» souligne Fulbert Rodrigue Adjimehossou, communicateur, officier du centre de recherche en reproduction humaine et en démographie.


Le Docteur Hyppolite Agossou, directeur exécutif de Eco-Caire en parlant de l’apport des énergies renouvelables pour le climat a fait savoir que les énergies renouvelables ne dégagent pas des déchets toxiques pour l’environnement. Un premier élément et un acquis qui permet notamment de pouvoir fonder un espoir sur ce type d’énergie pour désormais alimenter les ménages et espérer être en train de protéger l’environnement. «Les énergies renouvelables ne dégagent pas ou du moins limite les gaz à effets de serres. Les gaz à effet de serre comme on peut le dire, ce sont des gaz indispensables à la vie. Mais dans ce caractère indispensable, lorsque le taux de ce gaz est élevé ou dépasse le besoin, cela modifie le climat de la planète, entraînant des changements dans les tendances climatiques. Ainsi, nous devons donc réglementer ou garder à la limite du besoin les gaz à effet de serre en utilisant les énergies renouvelables. Voilà pourquoi nous pensons aujourd’hui que pour solutionner les changements climatiques, nos espoirs peuvent être fondés sur les énergies renouvelables.» explique t-il.
Bien que plusieurs méthodes concourent à l’adaptation du changement climatique, l’approche des énergies renouvelables dans cette lutte reste crucial. Les agriculteurs pourront mieux produire dans un climat de sécurité favorable à la production agricole.

Moudachirou ALIOU / Contact : 95795555

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.