ABOMEY-CALAVI / FILIERE ANANAS : Bientôt des terres cultivables au profit des femmes productrices grâce au projet Enabel.

0 106

Un pas de géant dans la mise en œuvre du programme de Développement de l’Entrepreneuriat dans la Filière Ananas (Défia) dans le département de l’Atlantique plus précisément dans la commune d’Abomey-Calavi. Bientôt, les femmes productrices de ce fruit dans la quatrième ville à statut particulier du Bénin disposeront de terres pouvant leur permettre de booster leur rendement. C’est ce qui ressort de la séance de travail tenue le vendredi, 15 juillet 2022 dans la salle de conférence de la Mairie entre les autorités communales et l’équipe du projet Enabel chargée de la mise en œuvre du programme. Cette séance a été présidée par la Première Adjointe au Maire de la commune d’Abomey Calavi, Thérèse François-Kora et elle a connu la présence de plusieurs cadres dont le Chef de Cabinet du Maire Théodore Glessougbé, le Chargé de Mission du Maire René Soton, du Chef Protocole du Maire Fréjus Zinli, des cadres du service des Affaires Domaniales et Environnementales de la mairie ainsi que des représentants d’Enabel que sont : Aristophane Akplogan, Odile Akpaki et Tèkpon Gblotchaou. A l’ouverture des travaux, la deuxième autorité de l’hôtel de ville d’Abomey-Calavi a rappelé que ces échanges s’inscrivent dans le cadre de la consolidation des promesses faites par les Maires du département de l’Atlantique lors de la séance extraordinaire du Conseil Départemental de Concertation et de Coordination (Cdcc) tenue le 08 juin 2022 à la préfecture d’Allada. Lors de ce Cdcc, l’un des points d’achoppement concernait la mobilisation des terres dans les communes au profit des femmes productrices d’ananas. C’est donc dans la droite ligne de cette rencontre à la Préfecture d’Allada que se tient cette assise avec les responsables du projet Enabel. Les deux parties ont surtout discuté de la démarche administrative préalable nécessaire à la mise à disposition par le conseil municipal d’un domaine propice à l’agriculture au profit des femmes bénéficiaires du projet. Des échanges fructueux qui augurent d’un lendemain meilleur pour la filière ananas dans cette ville universitaire. Pour rappel, l’agriculture est inscrite en lettre d’or dans le programme de développement de la commune d’Abomey-Calavi. Les autorités visent non seulement à atteindre l’autosuffisance alimentaire mais aussi produire pour nourrir les autres communes du Bénin et pourquoi pas exporter vers les pays de la sous-région.

Par Déo-Gratias H.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.