Promotion de la filière Ananas au Bénin : 20 techniciens de l’Inrab et agents contrôleurs de la production végétale formés 

0 63

Les agents de l’Institut National de Recherches Agricoles (Inrab) et ceux de la Direction de la Production Végétale (Dpv) étaient en atelier de formation du 23 au 26 juillet dernier à Bohicon. Initiée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), cette formation a permis d’outiller les acteurs de la filière ananas sur la production des rejets de base et l’acclimatation des vitro-plants d’ananas.

Par Daouda BONI

Divulguer et faire approprier les techniques d’obtention des rejets par la méthode d’amplification et d’acclimatation des vitro-plants, tel est l’objectif de l’atelier de formation de 20 agents de l’Inrab et agents contrôleurs de la Direction de la production Végétale (Dpv). Organisé sous l’égide de la Fao, cette formation entre dans le cadre des actions du projet Tcp/Ben/3602 en vue « de garantir la disponibilité des rejets d’ananas de qualité pour la productivité et le développement des indicateurs géographiques de l’Ananas-Pain de sucre Bénin ». A travers cette formation, les agents de l’Inrab et de la Dpv sont désormais mieux outillés sur les techniques et méthodes modernes pour assurer la production et la disponibilité des rejets certifiés d’ananas. Dans son discours, Bernard Dole, expert international et spécialiste du vitro-plants souligne que la maîtrise des techniques de production des plantules de qualité est la clé du défi de la disponibilité des rejets d’ananas. Pour lui, à partir d’un méristème de plant d’ananas : « la technique in vitro donne environ mille plants alors que l’obtention des rejets en milieu naturel par les techniques d’éclat de souches, de grugeage et de la castration des inflorescences ne donne qu’une dizaine de quinze rejets environ ». Pour finir, il précise que la production des plants d’ananas in vitro permet de prévenir efficacement les nuisibles tels que les nématodes, les symphyses et la maladie du Wilt.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.