Le Fonio : Un aliment à valeur médicinale

0 109

Le fonio est un aliment très complet pour la consommation humaine. C’est une céréale plus traditionnellement cultivée en Afrique de l’Ouest. Elle est très importante non seulement pour sa valeur nutritionnelle mais surtout médicinale

Florence ODJO (Stag)

Le fonio ou digitariaexilis est une plante herbacée qui mesure en moyenne 80 cm. Cette céréale est principalement cultivée en Afrique de l’Ouest. Contrairement à beaucoup d’autres céréales, le fonio a la particularité d’avoir un grain minuscule qui mesure à peine 1,5mm. Il faut donc presque deux-mille (2000) graines pour obtenir un simple gramme de fonio. C’est cette petite graine qui doit être décortiquée pour donner un grain de fonio complet ou un grain de fonio blanchi qui pourra être consommée soit sous forme de couscous de bouillie etc. Le fonio est considéré comme un grain entier, un caractère qui a un impact positif sur le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète de type 2, de constipation, de surpoids et de certains types de cancer notamment colorectal. Ces effets sur la santé sont attribuables au contenu en nutriments des grains entiers : antioxydants, fer, zinc, cuivre, magnésium, vitamines du complexe B et fibres. Le fonio contient très peu de protéines, de lipides, de vitamines et de minéraux mais en revanche une quantité de fibres 7 fois supérieures à celle du riz. Il faut aussi noter que contrairement à d’autres céréales, le fonio cumule plusieurs caractéristiques qui lui confèrent une digestibilité bien supérieure.

Fort pouvoir nutritif

Plusieurs études menées par des experts en nutrition ont d’ailleurs démontré que le fonio est un aliment qui participe à la lutte contre le diabète dans la sous-région. Dans l’alimentation du patient diabétique et présente des caractéristiques intéressantes par rapport à d’autres céréales comme le riz ou le maïs. En effet, sa faible teneur en sucres « rapides » et sa forte teneur en amidon lui permettent de présenter un index glycémique (l’élévation de la glycémie, c’est-à-dire du taux de sucre dans le sang suite à l’ingestion d’un aliment) plus faible que celui du riz, du maïs ou du sorgho. Ainsi, les caractéristiques nutritionnelles du fonio en font une source de diversification très enrichissante.

Aussi faut-il bien rappeler que la consommation de fonio, comme des autres céréales, ne doit pas dépasser 50% de l’apport calorifique journalier soit environ 300 g par jour. De plus, il convient de rappeler que la composition de la sauce qui accompagne les céréales est très importante. Elle doit contenir beaucoup de légumes et contenir peu de sucre, de sel et de graisses. La plus grande particularité du fonio est qu’il ne contient pas de gluten. Avec 10 % de protéines, soit autant que le maïs et l’orge, le fonio est une bonne source de ce nutriment indispensable à la construction et au renouvellement de nos muscles, des os, des cheveux et des ongles ainsi qu’à la bonne marche de nombreux processus physiologiques (production d’énergie, immunité).

Un régulateur du transit et de l’appétit

Tendance à la constipation et aux ballonnements, il suffit d’essayer la consommation du fonio. « Sa teneur en fibres est de 8 % et permet de relancer en douceur le transit intestinal en absorbant l’eau contenue dans le tube digestif comme une éponge, ces substances alimentaires augmentent le volume des selles et stimulent les contractions de l’intestin » assure Marie-Laure André, diététicienne française en milieu hospitalier et auteur de Magner bien manger sain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.