DIGITALISATION DE L’AGRICULTURE BENINOISE : Des conseillers agricoles à l’école du numérique

0 87

La salle numérique du Collège d’Enseignement Général d’Albarika de Parakou a abrité la 1ère session de renforcement des compétences numériques de 26 conseillers agricoles. Cette session s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Intégré de Transformation Numérique des Régions Rurales (PITN2R). Il est conduit conjointement par les ministères en charge de l’économie numérique et de la digitalisation, de l’agriculture, de l’économie et des finances et celle des affaires sociales et de la microfinance.

Par Sébastien L. DOFFA

L’agriculture béninoise se veut moderne. Pour cela, le Projet Intégré de Transformation Numérique des Régions Rurales (Pitn2r) dans la mise en œuvre de sa composante 2 a renforcé les capacités des acteurs du secteur agricole dans le numérique. 26 encadreurs et conseillers agricoles ont pris part à la première séance de renforcement des compétences numériques organisés par le projet. Ils sont pour la plupart en fonction dans les Agences Territoriales de Développement Agricole (Atda) des Collines et des 4 départements du Nord. Le projet a pour but d’améliorer le niveau des connaissances de ces encadreurs sur l’utilisation des outils numériques dans le conseil agricole et l’encadrement des producteurs. Ladite formation permettra également de faire de ces participants des pionniers dans le e-conseil agricole au Bénin. Ainsi, durant 11 jours, plusieurs modules de formation leur ont été dispensés par les experts certifiés International Computer Driving Licence (Icdl). Ceux-ci sont venus de l’Agence Béninoise du Service Universel des Communications Electroniques et de la Poste (Arsucep-Bénin). Dine Alassane, Coordonnateur du Projet PITN2, a souligné qu’au terme de l’atelier, les e-conseillers agricoles renforcés auront la responsabilité de mettre en pratique les expériences acquises et de former leurs pairs. En réalité, cette 1ère session de formation qui ne représente qu’une première cohorte d’encadreurs à former est sanctionnée par la délivrance des attestations certifiées Icdl. Pour rappel, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Actions du Gouvernement au cours du 1er quinquennat du Président Patrice Talon, le développement du secteur agricole constitue l’un des chantiers clés pour impulser la croissance et lutter contre la pauvreté. A ce titre, les Technologies de l’Information et de la Communication sont mises à contribution. A l’ouverture des travaux, Dr Djaouga Mamadou Boubakar, Conseiller technique au Ministre de l’Agriculture rappelle à l’assistance que c’est dans ce cadre que le gouvernement du Bénin et l’Association Internationale du Développement (Ida) ont signé le 8 août 2019 un accord de prêt pour le financement du PITN2R. Pour lui, il s’agit surtout « de développer et d’améliorer l’accès des communautés rurales au haut débit à un coût abordable et de tirer parti des services numériques pour améliorer l’efficacité de la chaîne des valeurs de 4 filières agricoles à savoir le riz, le maïs, le karité et les cultures maraîchères ». Aux conseillers bénéficiaires de cette phase, il les a prodigué de sages conseils tels que la discipline et de l’écoute active lors des travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.