MAEP BÉNIN : 1045 agents contractuels de l’État suspendus depuis 2016 implorent Talon pour être réintégrés

0 378

Lors d’une déclaration tenue face aux médias,le 12 Avril 2024, les agents contractuels de l’État suspendus depuis 2016 demandent la clémence du président Talon. C’était dans la grande salle de conférence du Ministère de l’Agriculture, Élevage et de la Pêche (MAEP). Ils implorent la clémence du Chef du Gouvernement pour leur réintégration vue l’urgence des besoins en ressources humaines sur le terrain pour accompagner les producteurs.

Sans travail depuis plus de 8 ans, ils croupissant dans la misère, et peinent à subvenir à leurs besoins fondamentaux ainsi qu’à ceux de leur famille. Réunis au sein d’un collectif, ils s’adressent au régime Talon à travers leur porte parole, Adamou Alassane en ces termes : «Nous implorons la clémence du chef de l’État Patrice TALON et de tout son gouvernement pour la réintégration de ces ACB du Ministère de l’agriculture licenciés en octobre 2016».
Pour rappel, ces agents ont été suspendus dans le cadre de la réforme visant l’assainissement du secteur agricole et les finances publiques. Dès lors, la vie est devenue pour eux très dure. Ils sont accablés par la misère, vivant dans une pauvreté inédite. A en croire Adamou Alassane porte parole des agents contractuels de l’État suspendus, ce geste de l’État a causé d’énormes dégâts dans la vie de ces derniers. Plusieurs ont rendu la vie à cause de cette suspension car ils se voyaient faucher sur tous les plans. «Nous sommes convaincus que ces décès sont directement liés aux licenciements et aux difficultés économiques et sociales qui en ont découlé. Ce qui a réduit aujourd’hui notre effectif de 1045 à environ 800 agents» affirme-t-il.

  Alfred pema (Stg)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.