LE POMMIER DE SODOME ET SES VERTUS

0 240

Le pommier de Sodome de son nom scientifique calotropis procera est un arbuste atteignant fréquemment les cinq mètre de haut. Les feuilles sont grandes pouvant atteindre jusqu’à trente centimètre. De couleur verte, plus claire sur le dessous, elles sont opposées et simples. Le fruit est un follicule ovoïde à pulpe épaisse, de couleur verte à jaunâtre, de consistance molle, à maturité pouvant atteindre dix centimètre. L’intérieur est fibreux, les fibres enveloppant de nombreuses parties. De la feuille des asclépiadacées, le pommier de Sodome est originaire des zones arides de l’Afrique et du Moyen-Orient, on le retrouve aussi au nord et au sud du Sahara ainsi qu’en Afrique orientale. C’est un arbrisseau qui regorge bien de vertus.

Le pommier de Sodome, propriétés thérapeutiques et médicinales
Le pommier de Sodome est malgré sa toxicité une plante médicinale utilisée dans la médecine traditionnelle ayurvédique depuis des millénaires. Il est considéré comme étant un arbre aux mille vertus possédant des racines diurétiques et des feuilles vermifuges. Il était d’usage de faire sécher son fruit puis de le mélanger avec du karité pour en faire un remède efficace contre la teigne ainsi que pour apaiser et soigner les dermatoses principalement celles qui sont localisées entre les cuisses. Sa racine était un traitement contre les hémorroïdes surtout ceux qui sont externes. Cela appelle à faire un bain de siège et renouveler jusqu’à la guérison. Par voie interne, elle traite efficacement les diarrhées et la dysenterie ainsi que la lèpre. Il lui est également donné un surnom du côté du Sénégal : « arbre accouchement sans douleur » puisqu’il permettrait d’apaiser les douleurs de l’enfantement. Le pommier de Sodome connait aussi une utilisation en médecine vétérinaire. Le latex est utilisé sur les plaies des chameaux, dromadaires et bœufs ou bien pour éliminer les tiques. Il est également utilisé par les peulhs dans la fabrication du fromage. L’écorce et les rameaux pilés permettent de faire cailler le lait. Les propriétés médicinales du pommier de Sodome, plus ou moins empreintes de magie, sont nombreuses, mais pas forcément vérifiées. On en trouve une liste non exhaustive.

Pommier de Sodome, précautions, quel degré de toxicité ?
La réalisation des études sur les toxicités des feuilles de pommier de Sodome a révélé la forte présence des coumarines et d’anthocyanes mais seulement des traces de saponosides. Cependant elle n’a révélé la présence d’autres groupes particulièrement toxiques. Les résultats ont notamment montré qu’avec des macérés aqueux de feuilles fraîches du pommier de Sodome, il faut une concentration de 10000 milligrammes par litre pour que 50 pour cent des poissons meurent en 4 heures 10 minutes et 100 pour cent meurent en 5 heures 23 minutes. En conclusion, le pommier de Sodome est un arbuste certes toxique mais il n’empêche qu’il contient d’énormes bienfaits aussi bien pour la santé humaine que pour les animaux.

Jacques D. BOSSE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.